Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Tribunal des Peuples sur le salaire vital et les conditions de travail dans l'industrie de l'habillement

03-02-2012

PHNOM PENH, CAMBODGE, 5-8 FEVRIER 2012 - Ce dimanche 5 février s'ouvre à Phnom Penh, Cambodge, une session du Tribunal Permanent des Peuples sur le droit fondamental des travailleurs de l'industrie de l'habillement à un salaire minimum vital et à des conditions de travail décentes. Ce Tribunal est organisé par l'Asia Floor Wage Alliance et l'AFW-Cambodge , coalitions de syndicats et d'organisations de défense des travailleurs. Plus de 300 travailleurs de l'industrie ainsi que des représentants du gouvernement, de la fédération sectorielle, des marques et enseignes clientes, de syndicats et d'ONG nationales et internationales sont attendus.

Le Tribunal Permanent des Peuples est une audience au cours de laquelle un jury international examine indépendamment des coures de Justice nationales des violations des droits humains et des travailleurs. Ce Tribunal a été initié par l'AFW en réaction aux mauvaises conditions de travail et salaires trop faibles qui se perpétuent dans l'industrie de l'habillement.

Une première session a eu lieu à Colombo, Sri Lanka en Mars 2011, d'autres sessions suivront en Inde et en Indonésie. Cette session cambodgienne s'ouvre dans un contexte de forte mobilisation des travailleurs de la confection qui avait notamment amené plus de la moitié d'entre eux à participer à la grève de septembre 2010 pour réclamer une augmentation du salaire minimum légal. Suite à la grève, le gouvernement cambodgien a augmenté les salaires de 56 $ à 61 $ mensuels. Ce montant ne couvre cependant que la moitié de ce qu'un travailleur a besoin pour faire vivre une famille de 4 personnes. On comprend dès lors que la malnutrition est un mal endémique au sein de la population des travailleurs de l'habillement. Combinée à la chaleur, à la mauvaise ventilation, à l'utilisation de produits chimiques toxiques, elle a occasionné ces derniers mois des syncopes collectives de douzaines voire de centaines de travailleurs sur le lieu de travail.

 

Lors des deux jours d'audition, quatre cas spécifiques seront soumis à la délibération du jury à travers des témoignages de travailleurs : Syncopes collectives sur le lieu de travail, grève pour un salaire vital et le renvoi consécutif de 1000 leaders syndicaux, la tendance croissante de convertir les contrats à durée indéterminée en contrats de court terme, les conditions de vie des travailleuses de l'habillement. par plus de cent travailleurs.

Le textile et le vêtement constitue 90% des exportations du pays. Le secteur est quasi exclusivement orienté vers l'exportation. C'est dire si l'influence des clients internationaux est décisive pour améliorer les conditions de travail et les salaires. Quatre clients internationaux directement concernés par les quatre cas qui seront explorés ont été invités à présenter leurs points de vue au jury. Il s'agit d'Adidas, Puma, H&M et Gap. Adidas et Puma ont annoncé leur présence. Plus de 300 travailleurs participeront à cet événement. La fédération des employeurs du secteur (GMAC) a également annoncé sa participation. Le point de vue gouvernemental sera également présenté ainsi que ceux du Programme Better Factories de l'OIT, de syndicats, de groupes internationaux de défense des droits des travailleurs tels que la Clean Clothes Campaign à laquelle participe achACT.

Enfin, le jury sera composé de cinq experts. Ses membres internationaux sont Dr Gianni Tognoni, Secrétaire général du Tribunal Permanent des Peuples et le Professeur Gill H. Boehinger, Ecole de droit de l'Université Macquarie en Australie. Les membres Cambodgiens du jury sont Mr. Nhean So Munin, juge à la Cour d'Arbitrage et conseiller en matière légales nationales et gouvernance, Ms. Prok Vanny, consultante renommée en matière de Genre et de Développement social et Dr Kek Galabru, présidente et membre fondateur de la Ligue Cambodgienne pour la Promotion et la Défense des Droits de l'Homme (LICHADO). Ils feront part de la conclusion de leurs travaux le 8 Février.

 

achACT est présent à Phnom Penh, suivez-nous sur Facebook. Un reportage en direct est également assuré sur Facebook, Twitter ou via le blog de l'AFW.

Télécharger la requète déposée devant le tribunal des Peuples par l'Asia Floor Wage.

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux