Vous êtes :  Accueil > Actualités

Mondial 2018 - On ne va pas tout supporter!

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Mondial 2018 - Mondial des Droits humains

07-06-2018

Ce 11 juin, à trois jours du début du Mondial de foot, achACT, Solidarité Mondiale, la CSC, le MOC et le CIEP ont lancé la campagne « On ne va pas tout supporter ! »  à Liège. Objectif : interpeller Nike et adidas pour que ces deux géants du sport garantissent un salaire vital à celles et ceux qui fabriquent leurs produits. Ce lancement prendra la forme d’un tournoi de Kicker géant - Le Mondial des Droits Humains.

Nous étions une centaine à jouer pour les droits humains, sensibiliser les nombreux passants et répondre aux journalistes (voir les photos). Un de nos partenaires indonésiens, Raja Siregar, syndicaliste, était présent pour témoigner des conditions de travail dans les usines de son pays. De même, la classe de 6eme primaire de l'école de la Vieille Montagne est venue présenter sa chanson "Maillots nazes". Plusieurs mois de travail ont été nécessaires pour mener à bien ce projet et le matérialiser par un superbe clip que vous retrouvez ci-dessous. 

Envie de soutenir les travailleuses indonésiennes ?
Envie de montrer à Nike et Adidas qu’on ne va pas tout supporter ?
Alors rejoins-nous pour une partie de kicker géant !
Ecris à Nike et adidas

En Indonésie, une travailleuse qui fabrique des chaussures adidas gagne en général entre 82 et 200€ par mois. Il lui en faudrait 363€ pour couvrir les besoins de base de sa famille. Aujourd’hui, ces travailleurs revendiquent un salaire vital et demandent à Nike et adidas de le garantir en négociant directement avec les organisations syndicales locales. À nous de les soutenir !

Comme le démontre le rapport « Anti-jeu 2018 », Nike et adidas ont les moyens de garantir le versement d’un salaire vital aux travailleurs de leur filière d’approvisionnement. Le salaire de la travailleuse qui a fabriqué un maillot adidas pour une des équipes qualifiées au Mondial, vendu 90 € pièce aux supporters, ne représente qu’1% de prix de vente de ce maillot.

Nous voulons interpeller Nike et Adidas pour qu’enfin, ces deux géants fassent un pas en avant vers le respect du salaire vital pour celles et ceux qui fabriquent leurs maillots et chaussures de sport.

En savoir plus sur la campagne "On ne va pas tout supporter!"

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux