Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

149 251 signatures transmises aux marques de vêtements pour exiger un salaire vital pour les travailleurs de l’habillement

15-10-2015

achACT et son réseau international, la Clean Clothes Campaign, ont remis cet après-midi, lors du Forum Living Wage Now, une pétition signée par 149 251 citoyens européens à des représentants de la Commission européenne et de enseignes de mode.

Les pétitions étaient présentées dans un colis « retour à l'expéditeur pour défaut de fabrication ». Les consommateurs de toute l’Europe ont ainsi signifié qu’ils ne veulent pas de vêtements fabriqués avec un défaut de salaire vital.

Les représentants de 8 marques internationales (H&M, Inditex-Zara, C&A, Tchibo, Tesco, N’Brown, New Look, Pentland) et de 5 marques belges (E5 Mode, JBC, Lola&Liza, Stanley & Stella, Bel&Bo) ont reçu chacun une boite symbolisant l’appel des citoyens européens pour un salaire vital pour celles et ceux qui fabriquent nos vêtements partout dans le monde.

Cette remise de pétition s’est déroulée lors du Forum Living Wage Now. Ce forum rassemble pour la première fois des responsables de grandes marques de mode, des représentants des travailleurs venant des pays de production (Asie, Europe de l’Est), des décideurs politiques européens, des membres de la Clean Clothes Campaign et d’autres mouvements de défense des droits des travailleurs. Durant ces 3 jours, ils débattent d’initiatives concrètes pour garantir un salaire vital pour les travailleurs de l’habillement.

Anna Mc Mullen de la Clean Clothes Campaign a conclu la remise de la pétition par un appel fort: « Un certain nombre d'entreprises ont promis de payer un salaire vital à l'avenir pour les travailleurs de l'habillement. D'autres ont entrepris des pas dans la bonne direction mais jusqu’à présent, cela n'a pas abouti à un salaire vital pour les travailleurs de l’habillement. Tant que ce ne sera pas une réalité, nous ne lâcherons pas. »

Elle termine en citant Carole Crabbé, la coordinatrice d’achACT, « la Clean Clothes Campaign est comme un roquet qui ne lâche pas le mollet ».

>>> Voir les photos

>>> Voir la vidéo

En savoir plus

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux