Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Bangladesh: Les marques ne s'engagent toujours pas à indemniser les victimes du Rana Plaza et de Tazreen

17-09-2013

Ces 11 et 12 septembre 2013, des réunions sur l’indemnisation des victimes du Rana Plaza d’une part et de l’usine Tazreen d’autre part se sont tenues à Genêve sous l’égide de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Seuls 11 marques et distributeurs sur les 30 identifiés comme clients du Rana Plaza et de Tazreen y ont participé. Les principaux groupes n’ont pas daigné faire le déplacement, au mépris total des familles des 1200 travailleurs tués et des 1900 blessés qui confectionnaient leurs vêtements.

 


Rana Plaza : un schéma d’indemnisation sur la table

Sur les 29 marques et distributeurs clients du Rana Plaza invitées, seuls 9 étaient présents.
Les présents: Camaïeu, Primark, Bon Marché, El Corte Ingles, Kik, Mascot, Matalan, Store Twenty One
Les absents: Carrefour, C&A, Inditex, Benetton, Mango, Adler, Auchan, Cato Corp, The Children’s Place, Dressbarn, Essenza, FTA international, Gueldenpfennig, Iconix Brand, JC Penney, Kids Fashion Group, LPP, Manifattura Corona, NKD, Premier Clothing, PWT Group, Texman et Walmart.

Lors des réunions, IndustriALL, la Clean Clothes Campaign (CCC) et le Workers Rights Consortium (WRC) ont présenté le schéma d’indemnisation utilisé lors de cas précédents survenus au Bangladesh. Ce schéma couvre les dommages et la perte de revenus.

Pour les victimes du Rana Plaza, 55 880 000€ seraient nécessaires  à leur indemnisation complète, dont 25 146 000€ à charge des enseignes clientes. En ce qui concerne les travailleurs de l’usine Tazreen, le montant total est de 4 827 000€, dont 2 172 500 à charges des marques et distributeurs clients.

Les experts internationaux ont souligné l’importance d’établir un fonds d’indemnisation géré par un comité multi-acteurs et créé avec l’accord de toutes les parties prenantes. IndustriALL, la CCC and le WRC soutiennent la création de ce fonds d’indemnisation et exhortent les parties prenantes à travailler ensemble à sa mise en place le plus rapidement possible.

Malheureusement, les enseignes présentes – même si elles se disent prêtes à continuer cette discussion – n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur cet aspect.

Peu d’engagement concret

Après deux journées de réunions, les entreprises clientes du Rana Plaza se sont seulement engagées à :

  • Se réunir à nouveau dans les deux semaines à venir pour partager des informations et des outils et réfléchir aux prochaines étapes.
  • Contribuer financièrement à un fonds d’indemnisation qui reste encore à créer pour apporter une assistance aux personnes blessées et aux familles des victimes et faire avancer le processus pour mettre en place rapidement ce fond d’indemnisation. Un comité de coordination a été créé en ce sens.
  • Continuer à travailler de façon coordonnée, en se basant sur l’aide d’urgence déjà versée par le distributeur britannique Primark qui a mis à disposition son infrastructure bancaire au Bangladesh pour recevoir toute autre aide d’urgence.

Suite à la réunion, Primark s’est engagé à verser en urgence trois mois de salaire supplémentaires à toutes les familles affectées. Malheureusement, aucune autre marque ne s’est engagée à faire de même.

La déception pour les victimes et leur famille qui attendent toujours leur indemnisation sera immense. ZM Kamrul Anam d’IndustriALL au Bangladesh appelle les marques à agir rapidement : « Nous apprécions le geste de Primark. Mais à mon retour au Bangladesh, on va me demander ce qui a été décidé ici. Les familles ont besoin de nourriture, de médicaments, de logement. Mettre en place un mécanisme complet et durable peut prendre du temps, mais une aide d’urgence plus importante doit être versée maintenant. »

Tazreen: deux marques avancent, les autres brillent par leur absence

Lors de la réunion sur l'indemnisation des victimes de Tazreen, C&A a présenté son initiative d’indemnisation et a fait preuve d’un engagement ferme à trouver une solution définitive. Karl Rieker a également montré son engagement à contribuer.

Une majorité d’enseignes clientes n’ont pas répondu à l’invitation et étaient absentes de la réunion : Disney, Kik, Walmart, Delta Apparel, Dickies, El Corte Inglés, Edinburgh Woolen Mill, Li & Fung, Piazza Italia, Sean John, Sears, et Teddy Smith.

Monika Kemperle, d’IndustriALL déclare : « Le mépris des marques à l’égard des victimes dont les vies ont été brisées par des drames qui auraient pourtant pu être évités est extrêmement choquant. Il y a eu beaucoup de promesses vides et de mensonges depuis ces drames ; tout cela pour que les enseignes puissent éviter de payer un montant pourtant minime comparativement à leur chiffre d’affaire. »

Jean-Marc Caudron, achACT prévient : « achACT et la Clean Clothes Campaign continueront à faire pression sur les marques et enseignes qui n'ont pas encore pris d'engagements concrets pour que des fonds suffisants soient mis à disposition pour fournir aux travailleurs et leurs familles une indemnisation à laquelle ils ont droit en vertu des normes internationales. »

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux