Vous êtes :  Accueil > Ressources > Multimédia > Video > Le vrai prix de votre gsm

Le vrai prix de votre gsm

Publié le 20 décembre 2010

Chaque seconde, près de 39 téléphones portables sont vendus dans le monde et 200.000 SMS échangés! En moins de trente années d'existence, ce qui n'était qu'un gadget est devenu un outil de communication essentiel (En savoir plus). Aujourd'hui, il nous est quasiment impensable de vivre et de travailler sans notre téléphone portable. Mais si le téléphone portable a amélioré certains aspects de notre vie, pour les travailleurs qui les fabriquent, c'est une autre histoire.

La Campagne Vêtements Propres lance la campagne Make IT Fair dans le but de sensibiliser et informer le public. Dans un second, en 2011, elle lancera des actions de mobilisation.
Les demandes de la campagne Make IT Fair

Made in Asia

Nos GSM sont issus d'une industrie largement globalisée et où la majorité des nombreux travailleurs sont des femmes. À elle seule, la Chine fournit plus d'un téléphone portable sur deux, trois ordinateurs sur quatre et la majorité des consoles de jeux. L'Inde, la Thaïlande, les Philippines et le Vietnam fabriquent également des produits électroniques.
En savoir plus

 

Travailleurs sous pression

La violation des droits des travailleurs et les mauvaises conditions de travail sont systématiques dans l'industrie de l'électronique. Les salaires de base ne dépassent que de peu le minimum légal. Ils sont insuffisants pour vivre dignement. Ce faible niveau des salaires oblige les travailleurs à prester de nombreuses heures supplémentaires afin de couvrir leur besoin de base. Ils travaillent l'équivalent de deux temps plein, soit 12 heures par jour, 6 jours sur 7. Et lorsque, épuisé, le travailleur commet une erreur, il est mis à l'amende. L'un d'eux témoigne : « Je me sens extrêmement fatiguée et sous pression. Si j'abime un produit, je serai mise à l'amende. On nous dit que les matériaux de production valent de dizaines de milliers de yuans! Je ne pourrais jamais payer une telle somme. Je ressens une grande pression au travail. »

L'industrie électronique est grande consommatrice de produits chimiques. Les travailleurs de l'électronique sont plus exposés aux produits toxiques que les travailleurs de l'industrie chimiques. Pourtant, ils ne bénéficient souvent pas des équipements de protection nécessaire ou ne connaissent pas les produits qu'ils manipulent, ni leur impact possible sur leur santé.
En savoir plus

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux