Pay Your Workers, garantir les salaires

Vols de salaires, licenciements massifs, discrimination et harcèlement, répression syndicale, non-paiement des indemnités de licenciement, non-respect des mesures sanitaires, les effets de la crise sur les travailleur·euse·s sont dramatiques.

Payer les commandes annulées ne suffit plus, après plusieurs mois de crise sanitaire, les marques et enseignes de mode doivent s’engager à garantir les salaires des travailleur·euse·s.

 

Pay Your Workers, garantir les salaires

OBJECTIFS

achACT et son réseau international exhortent les marques et enseignes de l’habillement à s’engager pour garantir les salaires et les indemnités de licenciement.

CONTEXTE

Les marques et les enseignes de l’habillement du monde entier ont réagi à la pandémie de COVID-19 en annulant des commandes, en retardant la passation de nouvelles commandes ou en imposant des remises sur les marchandises déjà produites. Elles se sont ainsi déchargées des principaux risques et coûts de la crise sur les personnes qui sont le moins en mesure de payer ce prix, après avoir reçu des salaires de misère pendant des années : les travailleuses et les travailleurs de leurs filières d’approvisionnement.

Les organisations de défense des droits des travailleur·euses et les syndicats du réseau Clean Clothes Campaign demandent instamment aux entreprises du secteur de l’habillement de :

  • S’engage publiquement pour la Garantie des salaires,
  • Négocier un accord contraignant pour soutenir le renforcement de la protection sociale des travailleur·euses en matière de chômage et d’indemnités de licenciement par la création d’un Fonds de garantie des indemnités de licenciement.

EN SAVOIR PLUS:

Qu’est ce que la Garantie de salaires et le Fonds pour les indemnités de licenciement?

MARS 2021 : SEMAINE D'ACTION INTERNATIONALE

Cambodia_20201106_WSM-67-scaled.jpg

Du 15 au 22 mars 2021, le réseau Clean Clothes Campaign appelle à une nouvelle semaine d’action internationale pour responsabiliser les marques et les enseignes de l’habillement vis-à-vis des travailleur·euses de leurs filières d’approvisionnement.
Cette fois ce sont les marques internationales Nike, Amazon et Next qui sont visées. La demande est la même que pour toutes les marques et enseignes de l’habillement : s’engager pour la Garantie des salaires et participer au Fonds pour les indemnités de licenciement.

Nike, Amazon et Next ont toutes été citées dans des cas de mobilisations de travailleur·euses affectés de plein fouet par les effets de la pandémie sur les filières dans lesquelles ils et elles travaillent. Ces enseignes réussissent pourtant à rester profitables, même en pleine crise globale, notamment grâce à leurs ventes en ligne. Il est temps que des enseignes telles que Nike, Amazon et Next agissent!

Action #PayYourWorkers : Interpellation digitale

Le 18 mars 2021, action digitale d’interpellation des marques @Nike, @Amazon et @Next pour qu’elles s’engagent publiquement pour Garantir les salaire et contribuent au Fonds pour les indemnités de licenciement.

NOVEMBRE 2020 : SEMAINE D'ACTION INTERNATIONALE

Du 16 au 20 novembre 2020, achACT et son réseau international sont en action pour faire écho aux voix des travailleur·euses de la confection de vêtements touché·es de plein fouet par les effets du Covid-19. Vols de salaires, licenciements massifs, violences à l’égard des travailleur·euses syndiqué·es, la Clean Clothes Campaign a ainsi relevé près de 200 cas de violations des droits humains dans les filières d’approvisionnement des marques et enseignes de l’habillement. Et il ne s’agit là que d’un échantillon des cas qui nous parviennent. De nombreux cas restent inconnus du fait des craintes des travailleur·euses à s’exprimer.

Si tout le secteur de l’habillement est visé, un appel est plus particulièrement adressé à Primark, H&M et Nike. Nous considérons en effet que ces enseignes peuvent marquer un changement fort pour les travailleur·euses concerné·es. Parmi les cas de violations relevés par la Clean Clothes Campaign, H&M et Primark ont été citées fréquemment. Ces entreprises doivent prendre leurs responsabilités face aux abus perpétrés. Dans les filières de Nike, les travailleur·euses s’organisent et réclament leurs droits, nous y faisons écho pour qu’ils et elles y parviennent.

Enfin, la violence des impacts de la crise nous rappellent combien il est primordial de continuer de lutter en faveur d’un salaire vital et de la transparence des filières d’approvisionnement.

ACTIONS

Interpeller Primark, Nike et H&M comme proposé par la Clean Clothes Campaign.
Signez la pétition visant Primark lancée par notre homologue au Royaume Uni, Labour behind the label
Sur Facebook et Twitter tout au long de la semaine, partagez et relayez !

EN SAVOIR PLUS

Aperçu des violations des droits relevés dans les filières de production de vêtements et notamment dans les filières d’approvisionnement de Primark, H&M et Nike

Qu’est-ce que la garantie de salaire ? (EN)

Quel écart de salaire a été constaté sur les filières de confection de vêtements ? Redécouvrir le rapport Un(der)paid in the pandemic (EN) ou son résumé en français

Soutenir la mise en place d’un salaire vital et la transparence dans les filières à travers le Fashion Checker.

Actualités de la campagne

Événements en lien avec la campagne