Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Tazreen : C&A, KiK, El Corte Ingles et Piazza Italia vont financer le plan d'indemnisation des victimes. Walmart et d'autres refusent toujours!

17-04-2013

C&A, KIK, El Corte Ingles et Piazza Italia se sont engagés ce 15 Avril à contribuer substantiellement au financement du plan d’indemnisation des victimes de l'incendie de l’usine Tazreen au Bangladesh. Le montant de leur contribution sera précisé d’ici fin de ce mois. Walmart et les autres doivent suivre l'exemple. achACT appelle à maintenir la pression.

Le 24 Novembre 2012, l’incendie de l’usine Tazreen au Bangladesh faisait 112 morts et 120 blessés. Depuis, alors que les travailleurs blessés ne peuvent recevoir de soins appropriés et que les familles des travailleurs morts se retrouvent sans ressources, achACT et la Clean Clothes Campaign n’ont eu de cesse d’interpeller les enseignes de mode clientes de Tazreen pour qu’elles s’engagent à financer un plan d’indemnisation qui a fait ses preuves suite à de précédents incendies.

Ce 15 Avril à Genève, la fédération syndicale internationale IndustriALL invitait les enseignes clientes de l’usine Tazreen à discuter de leurs contributions au financement d’un plan d’indemnisation d’un montant total de 4,35 millions d’euros. Ce plan d’indemnisation développé par IndustriALL et ses syndicats affiliés au Bangladesh est basé sur ceux développés lors des incendies précédents, dont celui de l’usine That’s it Sportwear de décembre 2010 et celui de l’usine Smart Export de janvier 2013. Il prend en compte la réparation des dommages et la perte de revenu des familles des travailleurs tués et des travailleurs blessés. Les détails du plan seront élaborés dans une prochaine réunion qui se tiendra à Dhaka au Bangladesh.

C&A, Kik et El Corte Ingles ont pris part à la réunion et se sont engagés à verser des contributions substantielles mais non encore chiffrées. L’enseigne italienne Piazza Italia n’a pas assisté à la réunion mais s’est également engagé à financer le plan d’indemnisation.

« Le montant précis de la contribution de chaque enseigne sera confirmé d’ici fin Avril » explique Jyrki Raina, secrétaire général d’IndustriALL. « Les familles des travailleurs tués et les travailleurs blessés ont déjà attendu trop longtemps. »

Maintenez la pression! Écrivez à C&A, Kik, Walmart Li&Fung et Edinborough Woollen Mills.

WALMART ET D’AUTRES CLIENTS REFUSENT

Dans un dédain total pour les victimes de cette tragédie aggravée par leur propre négligence, Walmart, le plus grand distributeur mondial, Sears/Kmart, Disney, n’ont pas participé à la réunion. Ces entreprises ont proclamé leur profonde tristesse aux victimes, mais refusent de contribuer financièrement au plan d’indemnisation. D’autres clients de Tazreen dont l’agent Li & Fung (Hong Kong) et les enseignes Teddy Smith (France), Edingburgh Woolen Mills (UK), Dickies (US) et Karl Rieker (Allemagne) n’ont pas non plus participé à la réunion. Li & Fung a cependant signalé verser des indemnités.

« Nous demandons une fois de plus aux autres clients de l’usine Tazreen d’assumer leur responsabilité et de participer à l’indemnisation des familles des travailleurs tués et des travailleurs blessés. Leur refus actuel indique un manque choquant de préoccupation pour les Droits Humains et la santé des travailleurs qui ont été tués ou blessés en fabriquant leurs vêtements » conclut Jean-Marc Caudron d’achACT.

L’action urgente à laquelle achACT invite à participer via son site internet reste d’actualité, notamment vis-à-vis de C&A, tant que les enseignes ne se seront pas engagées ou n’auront pas confirmé leur contribution.

Maintenez la pression! Écrivez à C&A, Kik, Walmart, Li&Fung et Edinborough Woollen Mills.

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux