Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Bangladesh : Sept morts de plus dans un incendie d’usine.

28-01-2013

Ce samedi 26 janvier, sept travailleuses ont été tuées dans l’incendie de l’usine Smart Export Garments Ltd à Dhaka. Selon les pompiers, l’incendie serait une nouvelle fois du à un court circuit électrique. Les travailleurs rescapés affirment que les portes étaient fermées à clé au moment où le feu a pris. Les étiquettes retrouvées sur place indique que l’usine produisait pour Kik, Inditex (Zara et Bershka), Sol’S, New Look et Scott & Fox.

Suite à cette nouvelle tragédie, achACT, la Clean Clothes Campaign et ses partenaires bangladeshis appellent instamment les marques et distributeurs qui se fournissent au Bangladesh à agir immédiatement pour éviter tout nouveau drame.

 

Kik, Bershka et Sol’S clients de l’usine

Des défenseurs des droits de l’Homme au travail ont récolté, dans les ruines de l’usine Smart Exports, des étiquettes des marques et distributeurs qui selon toute vraisemblance s’approvisionnaient dans l’usine au moment de l’incendie. Il s’agit de :

  • Bershka et Lefties, qui appartiennent à Inditex (Zara), le leader mondial de l’habilement ;
  • Okay, la marque du discounter allemand KIK ;
  • Sol’S, New Look, et Scott & Fox, des marques françaises.

L’inaction de ces marques face aux problèmes de sécurité qui ont provoqué un grand nombre d’incendies d'usine ces dernières années, y compris dans leurs propres filières d’approvisionnement, les rend en partie responsables de cette nouvelle tragédie.

Sol’S et Inditex étaient déjà clients de l'usine Spectrum, dont l’effondrement a tué 64 travailleurs et en a blessé 85 autres en 2005. KIK s'approvisionnait également dans les usines Tazreen fashions et Ali Enterprise (Pakistan). L’incendie de Tazreen a tué 112 travailleurs fin novembre 2012. L’incendie de l’usine Ali Enterprise a fait 285 victimes, au Pakistan, dans la nuit du 11 septembre 2012.

achACT et la Clean Clothes Campaign appellent les marques et distributeurs clients de l’usine Smart Exports à signer et mettre en œuvre le protocole sur la sécurité des bâtiments et la prévention des incendies dans les usines d’habillement au Bangladesh développé par les organisations syndicales locales et internationales.

 

Qu’attendent les marques pour agir ?

Des travailleurs meurent, alors que les marques et distributeurs continuent à tergiverser au lieu d’agir. KIK n'a toujours pas indemnisé les victimes de l’incendie de l’usine Tazreen, alors qu’ils manquent de soins médicaux. Après un an de discussions, Inditex n’a toujours pas signé le protocole sur la sécurité des bâtiments et la prévention des incendies dans les usines d’habillement au Bangladesh. Pendant ce temps, les distributeurs continuent d’accroître leurs commandes au Bangladesh, en sachant très bien que les usines sont dangereuses et mettent en péril la vie de millions de travailleurs.

achACT, avec la Clean Clothes Campaign et ses partenaires au Bangladesh, exigent :

Ces morts auraient pu et auraient du être évités.

______________

Sol's - certificat de garantie retrouvé dans les décombres

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux