Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Incendies d’usines : plus de 300 morts au Pakistan et en Russie

12-09-2012

Depuis le début de cette semaine, plus de 300 travailleurs ont perdus la vie dans l’incendie de trois usines de confection au Pakistan et en Russie. L’incendie qui a dévasté à Karachi l’usine « Ali Enterprises » mardi soir a fait au moins 262 morts. Un deuxième incendie, dans l’usine « Golden Shoes Factory » à Lahore a tué 30 travailleurs. A Moscou, 14 travailleurs vietnamiens ont été pris au piège dans un incendie d’usine dont les issues de secours étaient fermées de l’extérieur.

« Ces morts auraient pu et auraient du être évités » réagit Carole Crabbé, coordinatrice d’achACT. « Des travailleurs ont été pris au piège. Ce n’est malheureusement pas inhabituel que les issues de secours des usines soient bloquées. Les travailleurs qui fabriquent nos vêtements y risquent leur vie tous les jours. »

Les marques doivent assurer la sécurité des travailleurs de l’habillement

Les marques de mode, tout comme les gouvernements et les employeurs, doivent agir pour améliorer la sécurité des usines où ils s’approvisionnent. Les travailleurs et les directions doivent être formés. Et surtout, les marques doivent s’assurer de la liberté d’association des travailleurs afin qu’ils puissent se faire entendre lorsque les règles de sécurité ne sont pas respectées.

Les syndicats et autres organisations de travailleurs au Pakistan organisent de grandes manifestations aujourd’hui et demain. Ils exigent que les victimes aient accès aux meilleurs soins et à une indemnité juste.

Nasir Mansoor, Secrétaire général du National Trade Union Federation Pakistan (NTUF), s’indigne : « Ce ne sont pas les premiers incidents de ce type dans ces entreprises. Deux incendies ce sont déclarés par le passé dans l’usine Ali Enterprises, sans qu’aucune agence gouvernementale ne prenne de mesures. De plus, cette usine, orientée vers l’exportation, a été établie illégalement. Elle n’est pas enregistrée, comme la plupart des usines au Pakistan, qui évitent ainsi de devoir se conformer à la législation et de violer les droits des travailleurs. Enfin, Les mesures de sécurité n’étaient absolument pas respectées. Au moment de l’incendie, seule une issue de secours était accessibles aux plus de 500 travailleurs, toutes les fenêtres sont grillagées et les portes et les escaliers étaient encombrés de marchandises ».

achACT et la Clean Clothes Campaign travaillent avec leurs partenaires sur le terrain pour récolter plus d’informations et appellent les marques qui s’approvisionnent auprès de ces usines à se manifester.

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux