Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

De plus en plus rouge, la coccinelle? Environnement et social au coude à coude à Valériane?

07-06-2012

Nature & Progrès et achACT développent un travail commun dans l’objectif de compléter la charte bio imposée aux exposants du salon avec une charte sociale. Objectif : en 2014, tous les exposants de textile / habillement devront se référer à des critères stricts en matière de conditions de travail, notamment dans le stade de confection des vêtements qu’ils proposent à la vente.

 Une première étape d’information des exposants a été réalisée lors des salons Valériane Bruxelles et Namur en 2011. Cette année, l’enjeu est d’avancer avec les exposants sur la transparence de leurs filières d’approvisionnement et de communiquer cette information aux visiteurs de Valériane.  In fine, pour être acceptés  à Valériane, tous les candidats  exposants textile-habillement devront montrer non plus seulement patte blanche en terme environnemental mais également social.

Les grilles de critères doivent encore être affinées, notamment parce que les exposants sont très diversifiés. Ces critères devraient cependant intégrer l’adhésion de l’exposant à une initiative de vérification telle que la Fair Wear Foundation, ou à la Fédération Mondiale du Commerce Equitable ou encore des formes d’organisation en coopérative de producteurs ou d’entreprise à finalité sociale.  

Un chouette projet qui suscite l’intérêt d’une majorité des exposants actuels.

Derrière ce projet, se dessine une tendance croissante à lier environnement et social, non plus seulement au niveau de l’alimentation et de la promotion d’une agriculture paysanne mais également dans d’autres secteurs tels que l’habillement, de plus en plus présent sur le salon Valériane,  impliquant une démarche qui ne tienne pas seulement compte du bien-être et de la santé du consommateur voire de l’environnement des producteurs mais aussi du respect des droits des travailleurs.

Prochain salon Valériane,  31 août au 2 septembre2012 – Namur Expo
Renseignements : www.natpro.be, www.valeriane.be


25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux