Vous êtes :  Accueil > Actualités

17 octobre 2019 - Suivi d'action de janvier 2019

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidlLola&Liza
LottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

mes basics #DroitsHumains: L'Europe aussi doit agir

21-10-2019

Le 3 octobre dernier, plus de 80 ONG et syndicats dont la Clean Clothes Campaign, le réseau international d’achACT, ont lancé un appel et demandé à la nouvelle Commission européenne de proposer, sous ce terme, une législation qui oblige les entreprises à respecter les droits de humains et l'environnement dans leurs filières d’approvisionnement. Les signataires de cet appel demandent urgemment que les victimes de violations commises par des entreprises voient leur accès à un recours en justice renforcé par cette législation.

Imposer un cadre législatif contraignant aux entreprises en la matière est une nécessité vu l’échec des initiatives volontaires des entreprises mises en place depuis des décennies et compte-tenu du fait que, dans l'ensemble, les entreprises européennes et les entreprises opérant dans l'UE n'en font pas assez aujourd’hui pour faire face aux risques liés aux droits humains et à l'environnement dans leurs filières d’approvisionnement.

Avec la Clean Clothes Campaign et les autres signataires, achACT demande l’adoption d’une législation européenne qui incorporerait et rendrait obligatoire les Principes directeurs des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l'Homme ainsi que les Principes directeurs de l'OCDE sur la diligence raisonnable en matière de business responsable.

Une telle législation obligerait toutes les entreprises européennes ou opérant dans l’UE à exercer un devoir de vigilance en matière de droits humains et d'environnement. Cela permettrait également des règles harmonisées au sein de l’UE. En effet, des pays européens comme la France ont déjà adopté des législations nationales en ce sens et d’autres, comme la Finlande, l’Allemagne et l’Italie, se sont engagés à le faire.

achACT a par ailleurs lancé la campagne mes basics #DroitsHumains pour sensibiliser et mobiliser et rappeler aux États la nécessité d’imposer un cadre contraignant aux entreprises en matière de respect des droits humains dans leurs filières d’approvisionnement. Que ce soit au niveau international, européen ou belge.

L’appel européen de la société civile est disponible ici (en anglais)

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux