Vous êtes :  Accueil > Actualités

Mondial 2018 - On ne va pas tout supporter!

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

H&M: la promesse d’un salaire vital n’aboutit qu’au salaire de misère

24-09-2018

En 2013, H&M s’était engagée à payer un salaire vital aux travailleurs.euses de ses fournisseurs stratégiques pour fin 2018. L’enseigne tiendra-t-elle sa promesse ?

Rien n’est moins sûr : aujourd’hui, les travailleurs.euses de ces fournisseurs en Bulgarie gagnent moins de 10% du minimum nécessaire pour mener une vie décente avec leur famille. C’est notamment ce que révèle une nouvelle enquête d’achACT auprès de fournisseurs stratégiques de l’enseigne en Bulgarie, en Turquie, au Cambodge et en Inde.

 

Exigez que H&M respecte sa promesse de payer un salaire vital
Participez à la campagne Turn around, H&M!

Des heures supplémentaires pour survivre

« Nos salaires sont tellement bas que nous sommes obligés de prester de nombreuses heures supplémentaires pour couvrir nos besoins de base » témoigne une travailleuse d’un fournisseur stratégique de H&M en Inde.

Tandis que H&M a généré € 1,6 milliards de bénéfice net en 2017, l’enquête révèle que le nombre d’heures supplémentaires dans trois des six usines étudiées excède le maximum légal. En Bulgarie, des travailleuses ont rapporté qu’elles sont forcées de prester des heures supplémentaires pour gagner le salaire minimum légal. « Vous entrez dans l’usine à 8h00 du matin, mais vous ne savez jamais quand vous en sortirez. Nous rentrons parfois à la maison à 4h00 du matin » explique une travailleuse de l’usine Koush Moda, un fournisseur stratégique de H&M en Bulgarie.

Exténuées et sous-alimentées, les travailleuses s’évanouissent au travail

Les salaires de misère et le nombre excessif d’heures supplémentaires, auxquels s’ajoutent pour les travailleuses les soins du ménage et de la famille, sont fréquemment à la source de malnutrition, d’épuisement et d’évanouissements dans les usines.

Un tiers des travailleuses interrogées en Inde et deux tiers des travailleuses interrogées au Cambodge – qui travaillent pour des fournisseurs stratégiques de H&M – se sont évanouies au travail. En Bulgarie, les travailleuses interrogées rapportent également des évanouissements fréquents sur leur lieu de travail. Pire, l’une d’elles explique « Une collègue a été virée après s’être évanouie au travail ».

H&M doit passer des promesses aux actes

« Nous savions dès le début de l’année que H&M n’honorerait pas sa promesse, mais nous ne nous attendions pas à découvrir de si bas salaires et de si mauvaises conditions de travail, relate Bettina Musiolek, qui a coordonné la recherche pour la Clean Clothes Campaign. H&M doit agir immédiatement pour mettre fin aux salaires de misère et aux violations des droits humains chez ses fournisseurs ».

H&M a les moyens de garantir le paiement d’un salaire vital aux travailleurs.euses de ses fournisseurs. À la place de promesses non-tenues et de discours creux, achACT attend aujourd’hui des actes concrets pour augmenter réellement les salaires. Comme la Clean Clothes Campaign le demande depuis l’annonce de la promesse d’H&M et l’a encore réitéré dans une lettre à H&M au printemps 2018, H&M doit publier des objectifs chiffrés d’augmentations salariales mesurables dans le temps, expliquer comment il modifie ses pratiques d’achats pour garantir le paiement d’un salaire vital et présenter en toute transparence l’impact des mesures prises sur les salaires chez ses fournisseurs.

achACT et la Clean Clothes Campaign ont lancé la campagne« Turn around H&M ! » pour exiger que H&M garantisse réellement le paiement d’un salaire vital aux femmes et aux hommes qui fabriquent ses vêtements.

La pétition a déjà récolté plus de 100.000 signatures, et ça continue.

Exigez que H&M respecte sa promesse de payer un salaire vital
Participez à la campagne Turn around, H&M!

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux