Vous êtes :  Accueil > Actualités

Mondial 2018 - On ne va pas tout supporter!

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Cambodge : 100 organisations dénoncent le harcèlement envers Tola Moeun

13-03-2018

Plus d'une centaine d'organisations ont rejoint l'appel pour exiger la fin des poursuites politiquement motivées à l'encontre du défenseur cambodgien des droits humains Tola Moeun.

En janvier dernier, un procureur cambodgien a lancé une ordonnance de détention provisoire contre Tola Moeun et deux autres leaders de la société civile, Pa Nguon Teang, défenseur de la liberté de la presse, et But Buntenh, un moine activiste. Tola est le directeur du Centre pour l'Alliance du travail et des droits de l'homme (CENTRAL), et un défenseur renommé des droits des travailleurs au Cambodge. Les accusations portées à son encontre sont sans fondement et semblent être motivées par des considérations politiques.

Il est bien connu que les tribunaux du Cambodge manquent d’indépendance et sont souvent guidés par les intérêts politiques du Parti Populaire Cambodgien au pouvoir. Ces accusations visent à faire taire et à punir un des leaders des droits des travailleurs au Cambodge.

Ces 100 organisations de part le monde appellent le gouvernement cambodgien à respecter les Droits de l'Homme et à abandonner immédiatement les accusations contre Tola et les deux co-accusés. Ils soutiennent l’appel lancé par 35 organisations cambodgiennes de défense des Droits de l'Homme.

"Les attaques répétées des autorités cambodgiennes à l’encontre de ce militant des droits des travailleurs, qui a notamment porté des plaintes de travailleurs devant le Conseil d’Arbitrage du pays, devraient alerter les enseignes d’habillement qui s’approvisionnent au Cambodge" a déclaré Aruna Kashyap, avocate au département des droits des femmes du Human Rights Watch. « Au lieu de rester silencieuse, ces enseignes devraient envoyer un message clair aux autorités. Toutes les initiatives pour améliorer les conditions de travail et le respect des droits des travailleurs sont vouées à l’échec si la société civile est harcelée et emprisonnée par les autorités. Au contraire, cette situation va provoquer une augmentation des abus dans les filières d'approvisionnement des enseignes. »

La situation préoccupe aussi les gouvernements européens

Contactée par achACT, l’ambassade belge pour le Cambodge affirme suivre la situation de prêt.

Le 26 février dernier, le Conseil Européen a adopté des conclusions relatives à la situation au Cambodge. Il appelle notamment le gouvernement du Cambodge à cesser d'utiliser des moyens judiciaires pour harceler et intimider les opposants politiques, la société civile, les défenseurs des droits des travailleurs et les défenseurs des Droits de l'Homme. Le Conseil rappelle également que le Cambodge bénéficie d’avantages tarifaires conditionnés au respect des Droits de l’Homme, y compris les droits fondamentaux des travailleurs. Il invite la Commission européenne à surveiller la situation et envisage la possibilité de prendre des mesures spécifiques si la situation ne s’améliore pas.

Lire la lettre des 100 organisations au gouvernement du Cambodge (en anglais)

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux