Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Turquie : Dites à Zara de nous payer! #JusticeForBravoWorkers

07-11-2017

L'usine Bravo Tekstil a fermé ses portes le 25 juillet 2016 laissant 140 travailleurs sans emploi du jour au lendemain. Les travailleurs n'ont pas reçu leurs trois derniers mois de salaire, ni leurs primes d'ancienneté. L'entreprise travaillait depuis de nombreuses années pour de grandes marques telles que Zara, Next et Mango. 

Faute d'un dirigeant à qui réclamer des comptes, les travailleurs appuyés par le syndicat Disk Tekstil, en appellent directement aux marques européennes. Mais après un an de négociation, ils n'ont toujours pas reçu leurs arriérés de salaire. Les marques ont accepté leur responsabilité mais ont déclaré qu’elles ne payeraient qu’un peu plus d’un quart de ce qu'ils réclament.  

Nos collègues de la Clean Clothes Campaign en Turquie ont lancé une pétition fin septembre qui a déjà récolté plus de 280 000 signatures. 

Et la mobilisation ne s'arrête pas là : depuis le 1er novembre, les ouvriers ont glissé des étiquettes dans les vêtements de la marque Zara avec comme message :

"J’ai fabriqué l’article que vous vous apprêtez à acheter mais je n’ai pas été payé pour.
Nous sommes les ouvriers de l'usine Bravo qui ont fabriqué le vêtement que vous êtes sur le point d'acheter. Nous travaillons pour Zara depuis des années. Notre usine a soudainement fermé sans payer nos 3 derniers mois de salaire et nos primes d'ancienneté. S'il-vous-plaît dites à Zara de nous payer ! Comment pouvez-vous soutenir ?
Signez notre pétition via www.change.org/p/bravoiscileri.
Prenez une photo de cette étiquette et partagez-la sur les réseaux sociaux avec le hashtag #JusticeForBravoWorkers"

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux