Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Inde - 13 tués dans l’incendie d’un atelier textile

15-11-2016

13 travailleurs migrants ont été tués et plusieurs autres blessés dans l’incendie d’un atelier de confection, à Ghaziadbad, une ville du nord de l’Inde. Pour achACT, il s’agit d’une nouvelle démonstration du danger que courent les travailleurs de l’industrie au quotidien faute de travailler dans des conditions de travail suffisamment sûres et décentes.

Insécurité et précarité des conditions de travail = danger pour les travailleurs

L’incendie s’est déclaré vers 4:30 du matin probablement suite à un court-circuit, alors qu’une vingtaine de travailleurs dormaient dans l’atelier. Les victimes sont des travailleurs migrants venant d’autres régions de l’état d’Uttar Pradesh. Au moins un des travailleurs tués était âgé de moins de 16 ans. Le gouvernement de cet état a annoncé qu’il allait indemniser les familles des victimes. L’atelier de confection, un petit bâtiment de trois étages implanté dans une ancienne zone résidentielle et d’artisanat, occupait 40 travailleurs. Ils fabriquaient des vestes et cuir synthétique de la marque « Bilsong », à destination du marché local. Selon les informations recueillies sur place, l’atelier n’a jamais été visité ni vérifié par l’inspection du travail. La police a arrêté les deux propriétaires.

Rendre l'industrie de l'habillement sûre pour ses travailleurs = objectif lointain

Le lourd bilan de cet incendie montre l’extrême vulnérabilité des travailleurs migrants. Il pointe aussi l’énorme tâche qu’il reste à accomplir pour rendre l’industrie de l’habillement sûre pour tous les travailleurs. Pour achACT – Actions Consommateurs Travailleurs – si une réponse est apportée avec l’Accord sur la prévention incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh suite à l’effondrement du Rana Plaza, ce nouveau drame démontre que l’insécurité des bâtiments et la précarité des conditions de travail sont des problèmes systémiques de l’industrie. Ils demandent dès lors des réponses systémiques. La Clean Clothes Campaign, le réseau international d’achACT continue de récolter des informations et à suivre l’affaire de près.

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux