Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Cap sur des vêtements Fair Wear à l’UCL

04-05-2016

Le 19 avril,  achACT a rencontré plusieurs étudiants membres de kots à projet dans le but de les sensibiliser à la démarche « t-shirt propres » en leur proposant de tenir compte des conditions des travailleurs d'usines lorsqu'ils choisiront leurs prochains sweat ou T-shirts de kot, de cercle, de cours... 

Cette première  rencontre a eu lieu dans le kot à projet Planète Terre, une organisation étudiante portée sur la cause écologique qui avait déjà bataillé pour généraliser l’usage de gobelets réutilisables lors des guindailles et autres animations étudiantes. Avaient répondu présents à l’invitation Julien et Alice du KAP Planète Terre, Maïlys, Adelina et Anne-Sophie du KAP Croix-Rouge et Zoé du KAP Vert.

Cette rencontre était pour achACT l’occasion de présenter le guide online tshirt propres et d’expliquer comment il fonctionne. Le but de cet outil est de faciliter les démarches des collectivités, entreprises ou encore associations qui souhaitent opter pour des vêtements promotionnels et personnalisés respectueux des travailleurs. Il permet soit d’adresser directement une demande de prix à des distributeurs ou producteurs membres de  la Fair Wear Foundation, soit de contacter un autre fournisseur, en exigeant de sa part des vêtements provenant de membres de la Fair Wear Foundation.  

Alice, du KAP Planète Terre est décidée et confiante : « Sur l’idée, le principe, toute la plateforme sera partante pour passer aux vêtements respectueux des travailleurs dés l’année prochaine ». La « plateforme », c’est l’association de huit kots à projets engagés sur le développement durable : le Dévlop’Kot, le Kap sur l’Avenir, le Kap Vert, le Depakot, le Kot Oasis, le Kot Oxfam, le Kot Planète Terre, et le Kout'Pouce.

Reste à réfléchir ensemble à une campagne de sensibilisation et de promotion qui pourrait devenir une initiative plus générale. Pour enclencher le mouvement et s’approprier l’action,  l’équipe réunie pense alors à la création d’un logo « Fair Wear  LLN » à imprimer sur leur nouveau vêtements, issus de filières de production respectueuses des travailleurs.

Une fois ce logo choisi, les différents KAPs pourront passer commande fin aout ou début septembre, les recevoir quelques jours après, pour les porter lors de la Tournées des Kaps à la mi-septembre. Cette tournée, un des premiers évènements de la rentrée scolaire sera l’occasion de communiquer  à propos de leur sweats ou t-shirts, de la démarche, de l’outil… En bref de faire passer le message comme quoi : porter des vêtements réalisés dans de bonnes conditions de travail c’est tout à fait possible et accessible.

achACT remercie les étudiants présents à cette réunion et appelle tous les intéressés à se manifester en nous contactant à : achacteurs@achact.be.

Affaire à suivre

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux