Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

CHINE : Deux militants libérés, mais toujours trois détenus en prison

08-03-2016

Début décembre 2015, plusieurs militants ont été arrêtés en raison de leurs activités de défense des droits des travailleurs dans la province de Guangdong, au sud-est de la Chine. Peng Jia Yong et Deng Xiaoming avaient été libérés le 10 Janvier, le 02 février ce sont Zhu Xiaomei et Tang Jian qui sont désormais rendus libres.

La militante des droits des travailleurs Zhu Xiaomei a été libérée sous caution le 2 Février. Tang Jian, un autre militant, a également été libéré. Peng Jia Yong et Deng Xiaoming avaient eux été libérés le 10 Janvier. Zhu Xiaomei bien que fatiguée est rentrée chez elle en bonne santé. Détenue au centre de détention n ° 1 de Guangzhou depuis le 3 Décembre 2015, son statut de jeune mère allaitante a fortement conditionné sa libération. Zhu Xiaomei, membre du Centre des travailleurs Panyu, avait été accusée de «rassemblement de foule dans le but de troubler l'ordre social».

Manifestation à Hong Kong

Ses collègues Zeng Feiyang et Meng Han restent en détention, tout comme He Xiaobo, travailleur social et militant auprès du Centre de services Nanfei Yan, soupçonnée également de «détournement de fonds». Zeng Feiyang, le directeur du Centre des travailleurs Panyu, est l'un des plus influents leaders des droits des travailleurs de la région. Les autorités ont refusé la demande des avocats de rencontrer les activistes. Elles ont également délivré de faux message, demandant à leurs familles de ne pas contacter d’avocats pour les représenter. Le lendemain de la libération de Zhu Xiaomei , une trentaine de militants ont manifesté à Hong Kong pour réclamer la libération des trois autres militants de défense des travailleurs et demander au gouvernement chinois de cesser de réprimer les droits du travail et de violer les droits de l'homme.

Exigeons la libération des militants chinois arrêtés!
- Signez la pétition initiée par la Confédération des syndicats de Hong Kong et Globalization Monitor.
- Ecrivez une lettre à Xijinping, président de la République Populaire de Chine.

- Postez un message sur Facebook et Twitter et mentionnez le hashtag #‎freeGZactivists‬.

 

En savoir plus :

17/12/2015 - CHINE : Libérez immédiatement les militants des droits des travailleurs!

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux