Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

LES OUBLIÉS DE L’INDEMNISATION : 3 ans après l’incendie de l’usine Tazreen au Bangladesh, les victimes ne sont toujours pas indemnisées.

24-11-2015

Ce 24 novembre marque le 3ème anniversaire de l’incendie de l’usine Tazreen au Bangladesh. Alors que le feu se propageait à l’intérieur du bâtiment les travailleuses s’étaient retrouvées prisonnières des flammes, l’ensemble des issues de secours ayant été condamnées. Une centaine d’entre elles contraintes de sauter par les fenêtres continuent de porter de terribles séquelles. Depuis trois ans, les familles des victimes se battent pour obtenir une indemnisation pour la perte de leurs proches et la perte de revenus.

L’usine Tazreen produisait pour C&A, le géant américain Walmart, le distributeur espagnol El Corte Ingles, le discounter allemand Kik et Sean John’s, une marque de Enyce. D’autres multinationales y faisaient aussi produire de manière ponctuelle : Edinburgh Woollen Mill (Angleterre), Karl Rieker (Allemagne), Piazza Italia (Italie), Teddy Smith (France), Disney, Sears, Dickies et Delta Apparel (Etats-Unis).

Un accord d’indemnisation a pourtant été signé il y a un an

Un accord destiné à couvrir les pertes de revenus et les traitements médicaux a été signé par IndustriALL, la Clean Clothes Campaign - le réseau international d’achACT - C&A et la fondation C&A, avant le deuxième anniversaire de l’incendie en 2014. Cet accord a conduit à la création du Tazreen Claims Administration Trust qui vient d’ouvrir la possibilité aux familles des victimes de déposer les demandes d’indemnisations. Parmi les marques et distributeurs concernés, il est attendu de ceux ayant un chiffre d’affaires de plus d’1 million de dollars qu’ils versent un minimum de 100 000 $.

A ce jour, C&A et Li & Fung ont accepté de contribuer au fonds d’indemnisation. Kik, qui refuse toujours d’indemniser les victimes de l’incendie d’Ali Entreprise au Pakistan survenu en 2012, se serait également engagé à contribuer au fonds.

Walmart, principal client de Tazreen, refuse, lui, toujours d’y participer. En 2014, il déclarait pourtant qu’il verserait 3 millions de dollars via BRAC USA pour indemniser les victimes du Rana Plaza et de toutes les autres tragédies du secteur textile au Bangladesh. 1, 92 million a bien été versé aux victimes du Rana Plaza, mais la multinationale n’indique rien sur les 1,1 million restant. Le distributeur espagnol El Corte Ingles refuse également toute contribution financière au fonds.

Les victimes de l’incendie d’Ali Enterprise au Pakistan attendent également

Le soir du 11 septembre 2012, 254 travailleurs et travailleuses ont été tués et 55 autres gravement blessés dans l’incendie l’usine de confection Ali Enterprise à Karachi, au Pakistan. Trois ans après le drame, les survivants et familles des victimes attendent toujours leur indemnisation.

Le discounter allemand KiK, le principal client de l’usine à l’époque, n’assume pas sa responsabilité et empêche l’indemnisation des familles des victimes. Le géant du textile a certes déboursé un million de dollars (US) en aides d’urgence, mais refuse de contribuer à l’indemnisation des vicitmes, malgré l’accord signé fin 2012.

La responsabilité des entreprises mais aussi les responsables politiques européens !

achACT rappelle à ces multinationales qu’elles sont responsables des impacts de leurs activités tout au long de leurs chaînes d’approvisionnement. Elles doivent verser sans délais l’indemnisation due aux victimes et à leurs familles.

achACT interpelle également les responsables politiques, dont la Commission Européenne, sur leur rôle à contraindre les marques et enseignes d’habillement à respecter les droits de l’Homme dans leurs filières d’approvisionnement et à garantir un accès à la justice aux victimes des violations des droits de l’homme.

Dans sa proposition de résolution du 29 avril 2015 sur le 2e anniversaire de l’effondrement du Rana Plaza, le parlement européen indiquait qu’il « invite la Commission et les gouvernements des États membres de l'Union et des pays tiers à envisager des propositions d'élaboration de cadres contraignants qui garantiront l'accès à un recours et à une indemnisation en fonction du besoin et de la responsabilité, et non de la réussite plus ou moins grande des groupes de soutien lorsqu'ils utilisent la technique du pilori ou de la bonne volonté des entreprises. »

C’est également dans ce sens que va la contribution d’achACT à l’initiative-phare pour promouvoir une gestion responsable de la filière d’approvisionnement en vêtement lancée par la Commission européenne dans le cadre de 2015 - Année européenne pour le développement.

achACT y spécifie que cette initiative doit être l’occasion de développer ce que la Commission européenne est seule à même de faire : tracer le cadre, y compris régulateur, d’une responsabilisation des entreprises européennes vis-à-vis du respect des droits des travailleurs dans leurs filières d’approvisionnement.

En savoir plus

Tazreen

24/11/2014 - Bangladesh – Incendie de Tazreen : Accord sur l'indemnisation des victimes

24/11/2013 - Tazreen : Un an après, la lutte pour l’indemnisation continue

17/09/2013 - Bangladesh: Les marques ne s'engagent toujours pas à indemniser les victimes du Rana Plaza et de Tazreen

13/03/2013 - Tazreen : C&A propose des indemnités largement insuffisantes

27/11/2012 - Bangladesh : C&A et Li & Fung clients de l’usine Tazreen

26/11/2012 - Bangladesh : Incendie d’usine : les marques accusées de négligence criminelle

Ali Entreprise

22/09/2015 - Incendie d’Ali Enterprise: KiK tente de minimiser sa responsabilité.

14/09/2015 - Incendie d’Ali Enterprise: les familles des victimes demandent justice

17/01/2013 - Incendie de l’usine Ali : KIK va indemniser les victimes

12/09/2012 - Incendies d’usines : plus de 300 morts au Pakistan et en Russie

Briefing (anglais): Ali Enterprises Factory Fire in Pakistan

Rapport: FATAL FASHION : Les incendies d’usines font rage ! Il n’y a pas de temps à perdre– 14/03/2013

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux