Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Incendie d’Ali Enterprise: KiK tente de minimiser sa responsabilité.

22-09-2015

La Clean Clothes Campaign (le réseau international d’achACT) et ses alliés syndicaux internationaux IndustriALL et UNI dénoncent la récente déclaration du discounter allemand KiK et ses tentatives de minimiser sa responsabilité dans l’indemnisation des victimes de l’incendie de son fournisseur pakistanais Ali Enterprise.

Dans sa déclaration, KiK affirme que les victimes auraient déjà reçu plusieurs millions de dollars d’indemnisation. Cette affirmation est totalement erronée. Dans la foulée de la catastrophe un fonds d'aide d’urgence a été créé afin de fournir une assistance immédiate aux survivants et aux familles des victimes. Le fonds a récolté 1,7 million de dollars, dont 1 million de dollars de KiK. Ce montant a été distribué aux familles des victimes par la Commission mise en place par la Haute Cour du Sindh. Il s’agit bien d’une aide d’urgence humanitaire, et non d’une indemnisation de long terme.

KiK se réfère également à l'Accord Bangladesh comme un signe de leur engagement envers des normes de sécurité élevées. Si nous soutenons la mise en œuvre de cet accord historique, nous ne voyons pas comment il se traduirait par une amélioration de la sécurité chez les fournisseurs de KiK au Pakistan.

KiK doit assumer sa responsabilité et honorer son engagement

Le 21 décembre 2012, KiK a signé un protocole d’accord dans lequel il accepte de contribuer au fonds d’aide d’urgence et de négocier l’indemnisation à long terme des victimes survivantes et des familles des travailleurs tués.

Dans sa déclaration, KiK reprend la proposition d'indemnisation, basée sur la Convention 121 de l'Organisation internationale du travail (OIT), couvrant les pertes de revenus et les frais médicaux. Proposition qu’il avait initialement rejetée. Nous accueillons favorablement se revirement. Toutefois, il est crucial que cette proposition soit accompagnée d’un engagement financier ferme. Il est également important d’adapter le schéma d’indemnisation aux spécificités du Pakistan, et donc de faire appel à l'assistance technique de l'OIT.

La plainte déposée contre KiK en Allemagne par quatre victimes de l’incendie ne concerne pas toutes les victimes et ne couvre pas les pertes de revenu et les frais médicaux repris dans la Convention 121 de l'OIT. Par conséquent, ce procès ne dédouane pas KiK de son engagement de négocier les indemnisations à long terme.

Nous invitons donc KiK à retourner sans plus tarder à la table des négociations pour parvenir à un accord sur l’indemnisation à long terme de toutes les victimes, y compris celles qui ont déposé plainte. Nous appelons également KiK à élaborer et mettre en place une stratégie crédible de prévention pour éviter une nouvelle catastrophe.

Pour en savoir plus :

14/09/2015 : Incendie d’Ali Enterprise: les familles des victimes demandent justice

17/01/2013 - Incendie de l’usine Ali : KIK va indemniser les victimes

12/09/2012 - Incendies d’usines : plus de 300 morts au Pakistan et en Russie

Briefing (anglais): Ali Enterprises Factory Fire in Pakistan

Rapport: FATAL FASHION : Les incendies d’usines font rage ! Il n’y a pas de temps à perdre – 14/03/2013

 

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux