Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Bangladesh – Prévention : un an après, où en est-on ?

03-06-2014

En un an, 175 entreprises ont signé l’Accord sur la prévention et sécurité des usines au Bangladesh, dont six entreprises belges. Fin mai, 550 usines ont été inspectées. Leur mise aux normes est en cours.

Un an après les premières signatures de l’Accord sur la prévention incendie et la sécurité des bâtiments dans l’industrie de l’habillement au Bangladesh, ce sont 175 marques et enseignes qui se sont engagées. Le nombre de signataires ne cesse d’augmenter. Les nouveaux signataires sont intégrés au programme d’inspection et de mise aux normes qui est en cours.

Six entreprises belges (enseignes et grossistes) ont signé l’Accord : C&A, Malu, JBC, Jogilo, Tex Alliance et Van Der Erve. Qu’attendent les autres enseignes belges qui s’approvisionnent au Bangladesh pour les rejoindre ? Notamment The Cotton Group et Stanley et Stella, deux entreprises membres de la Fair Wear Foundation, une initiative qui appelle ces membres à signer l’Accord. Mais aussi Trafic, Bel&Bo, Cassis-Parika, Prémaman/Orchestra et E5Mode.

Le programme d'inspection a démarré au mois de mars, par l’inspection des usines les plus à risque, c’est-à-dire les bâtiments à plusieurs étages, à usages multiples ou qui n’ont jamais été inspecté par les auditeurs d’un des signataires. Fin mai, ce sont plus de 550 usines qui ont été inspectées. Près de 1.000 autres le seront d’ici le mois de septembre. L’Accord couvre près de 1.600 usines et 2 millions de travailleurs sur les quelques 3.000 usines et 4 millions de travailleurs qui forment l’industrie de l’habillement au Bangladesh. Chaque usine inspectée est ensuite suivie par un membre de l’équipe de l’Accord qui coordonne le processus de mise aux normes de l’usine.

En savoir plus :

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux