Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Cambodge, les travailleurs n'abandonnent pas!

04-03-2014

Refus d’effectuer des heures supplémentaires et mouvement de grève, les syndicats cambodgiens ont appelé conjointement à mener des actions. Les syndicats veulent ainsi protester face à l’immobilité de la situation. Sur les 23 militants arrêtés début janvier, 21 sont toujours emprisonnés et le gouvernement refuse toujours une hausse significative des salaires.

Cette semaine, les syndicats indépendants ont appelé les travailleurs à refuser de faire des heures supplémentaires. Une grève nationale est également prévue du 17 au 23 mars. Les syndicats appellent les travailleurs à rester chez eux. Dans un deuxième temps, le mouvement se prolongera et les travailleurs seront alors présents dans les usines mais se croiseront les bras.

A l’initiative des syndicats internationaux, CSI, IndustriALL et UNI, les principaux clients de l’industrie ont adressé une lettre au gouvernement cambodgien. Fin février, H&M, Adidas, Puma, Inditex, GAP et C&A, ensemble avec IndustriALL et la CSI, ont également rencontré le premier ministre cambodgien Hun Sen.

Les actions de solidarité dont celle qui a réuni une centaine de personnes devant l’ambassade du Cambodge à Bruxelles ont donné lieu à une rencontre avec l’ambassadeur d’une part et avec les représentants du Ministre belge des Affaires étrangères d’autre part.

Les travailleurs cambodgiens ont besoin de votre soutien : participez à l’action en ligne sur Labourstart ! Cette action vise à demander la libération des 21 syndicalistes emprisonnés et la reprise des négociations sur la hausse du salaire minimum.

 

Signez la pétition en ligne sur Labourstart

 

Actualités précédentes sur le sujet :

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux