Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Mattel sous pression réagit

30-01-2014

Grâce à votre soutien, Mattel a accepté de dialoguer avec notre partenaire le China Labor Watch. Un premier pas encourageant. Ne crions toutefois pas encore « victoire ! », attendons que Mattel prenne des engagements concrets pour que la vie des travailleuses et travailleurs s’améliore au plus vite. A suivre !

80 000 personnes se sont mobilisées, en France et en Belgique, pour exiger de Mattel qu’elle prenne ses responsabilités et agisse pour améliorer les conditions de travail dans ses filières d’approvisionnement. Mis sous pression par l’appel lancé par Peuples Solidaires France, le China Labor Watch et achACT, le géant américain du jouet a réagi dans une lettre adressée aux responsables de l’ONG chinoise, China Labor Watch.

Un pas en avant, pas encore la victoire

Mattel a accepté d’ouvrir le dialogue avec le China Labor Watch (CLW). Une première rencontre a eu lieu le 16 janvier 2014. Si, pour l’instant, aucun bilan n’a été tiré, le CLW est sorti plutôt satisfait de ce premier échange. Mais, ne crions pas victoire trop vite. Attendons que Mattel joigne les actes à la parole et prenne des mesures concrètes. Pour l’instant de ce côté-là, rien n’est acquis. Restons donc vigilants et actifs.

Un grand merci à tout ceux et celles qui se sont mobilisés et ont écrit à Mattel.

 

En savoir plus :

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux