Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Un faux défilé de mode pour l'indemnisation des victimes

04-06-2013

achACT a organisé vendredi 31 mai vers 13h, place de la Monnaie à Bruxelles, un faux défilé de mode.  Plusieurs organisations membres d’achACT étaient représentées : l’ACRF, le CNCD-11.11.11, les Jeunes CSC, la FGTB, Solidarité Mondiale et Oxfam-Magasins du Monde.

L’objectif ? Appeler Mango, Benetton, Camaïeu et les autres marques clientes à indemniser les victimes du Rana Plaza et de Tazreen.  Les familles des 1239 travailleurs tués dans l’effondrement du Rana Plaza et dans l’incendie de l’usine Tazreen ainsi que celles des milliers de travailleurs blessés dans ces deux drames n’ont toujours pas été indemnisées.

Agissez ! Exigez des enseignes clientes qu’elles indemnisent immédiatement les travailleurs: Ecrivez à Benetton, Mango, Camaieu et aux autres clients du Rana Plaza et de l’usine Tazreen.


Voir toutes les photos de l’action

Suite à l’effondrement du Rana Plaza, 44 enseignes de mode se sont engagées dans un ambitieux plan de prévention des effondrements et incendies d’usines au Bangladesh. Couvrant à travers ses signataires près de 2000 usines de confection sur les 4500 du pays, cet Accord constitue enfin une démarche de prévention contraignante, participative et transparente.

Cet accord est un pas en avant important. Il ne doit toutefois pas occulter un autre point fondamental : l’indemnisation des victimes. Les enseignes clientes ont une responsabilité à assumer en la matière.

La prévention ne doit pas occulter l’indemnisation des victimes

Vu les montants d’indemnité dérisoires versés par les employeurs et le gouvernement, les familles des 1.239 travailleurs tués et les milliers de travailleurs blessés ou indemnes doivent s’endetter pour faire face à la perte de leurs revenus et aux frais médicaux. L’indemnisation rapide et complète des victimes est essentielle. Elle doit couvrir les frais médicaux d’urgence, les dommages et les pertes de revenu sur le long terme pour les familles des travailleurs tués et pour les travailleurs blessés.

Plusieurs entreprises ont déclaré qu’elles allaient soutenir les victimes. Pourtant, la majorité des familles des travailleurs tués n’a encore reçu aucun soutien financier. Ni les victimes du Rana Plaza, ni celles de l’usine Tazreen n’ont pour le moment la garantie qu’elles seront indemnisées complètement et équitablement.

 

Lire aussi :

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux