Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

L’accord sur la sécurité des bâtiments au Bangladesh

16-05-2013

Des enseignes et marques* qui s’approvisionnent au Bangladesh ont signé l’Accord et sur la sécurité des bâtiments au Bangladesh avec les organisations syndicales représentatives bangladeshies, IndustriALL global union et Uni Global Union, en réponse aux problèmes structurels de sécurité des bâtiments dans cette industrie. Cet accord représente un premier pas important vers une industrie de l’habillement au Bangladesh qui garantit la santé et la sécurité des travailleurs.

L’Accord se veut complémentaire au Plan d’Action National sur la sécurité et les incendies négocié entre les fédérations d’employeurs, les représentants des travailleurs et le gouvernement du Bangladesh sous l’égide de l’Organisation Internationale du Travail. L’OIT a déclaré se mettre au service de sa mise en oeuvre.

L’accord juridiquement contraignant couvre l’ensemble des fournisseurs qui fabriquent des produits pour les entreprises signataires. Pragmatique, ce programme de cinq ans contient 25 engagements concrets que les signataires s’engagent à respecter :

  • Mettre en œuvre une inspection crédible, indépendante et transparente de la sécurité des bâtiments endéans les deux premières années du programme,
  • Rendre obligatoires les réparations et rénovations inscrites dans les rapports d’inspection,
  • Garantir l’emploi et les revenus des travailleurs durant la période de fermeture des usines pour rénovation,
  • Former les travailleurs, cadres et directions aux normes de sécurité,
  • Créer de comités de sécurité et d’hygiène au sein de chaque usine,
  • Mettre en place un mécanisme de plainte qui garantit l’anonymat et la sécurité des travailleurs,

L’accord prévoit également la publication régulière de la liste consolidée des unités de production utilisées par les entreprises signataires, des rapports d’inspections et de rapports trimestriels qui synthétisent les résultats des inspections, les recommandations et les progrès constatés dans les usines inspectées.

Les entreprises signataires s’engagent en outre à exiger de leurs fournisseurs qu’ils participent à ce programme. Elles s’engagent à immédiatement arrêter toute relation commerciale avec les fournisseurs qui refuseraient. En signant cet accord de cinq ans, elles s’engagent également à continuer de s’approvisionner au Bangladesh sur le long terme.

Par ailleurs, les entreprises signataires doivent s’assurer que leurs fournisseurs disposent des moyens financiers nécessaires pour mettre en œuvre les réparations et rénovations exigées par les inspecteurs. Les entreprises signataires doivent également garantir les moyens financiers nécessaires à la bonne mise en œuvre de ce programme.

Le montant de la contribution annuelle de chaque entreprise sera proportionné à son volume d’achat comparé au volume d’achat de l’ensemble des autres signataires et est plafonnée à 500.000$ par entreprise.

 

Télécharger l’Accord en anglais

 

* Consulter la liste des signataires actualisée

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux