Vous êtes :  Accueil > Actualités

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Bangladesh - H&M et Zara signent l'accord sur la sécurité des bâtiments!

13-05-2013

Après Tchibo et PVH (Calvin Klein et Tomy Hilfinger), H&M, premier client du Bangladesh et Inditex (Zara) signent l’Accord sur la sécurité des bâtiments d’usine au Bangladesh. La Clean Clothes Campaign (dont achACT est membre) IndustriALL et UNI continuent à faire pression sur les autres marques et enseignes pour qu’elles rejoignent les premiers signataires.

C’est une étape cruciale qui vient d’être franchie. Après la mort de 1.700 travailleurs au Bangladesh depuis 2006 et en échos à l’appel lancé par 1.150.000 consommateurs ces derniers jours, des marques et enseignes passent enfin des vagues promesses à des engagements légalement contraignants.

L’Accord porte sur toutes les démarches nécessaires à un programme efficace d’amélioration des bâtiments d’usine : inspections indépendantes des bâtiments, publication des rapports, réparations et améliorations obligatoires, obligation des marques et enseignes de contribuer aux coûts et de mettre fin à leurs relations avec toute usine qui refuserait de réaliser les améliorations de sécurité nécessaires et un rôle vital détenu par les travailleurs et leurs syndicats. Le cœur de l’Accord réside dans l’engagement des marques et enseignes de supporter les coûts des rénovations et des réparations nécessaires pour rendre les bâtiments d’usine fiables.

Pour Carole Crabbé d’achACT, « cet Accord va sauver des vies. Toute marque ou enseigne qui se soucie de la sécurité des travailleurs qui produisent pour son compte doit y souscrire sans délai. »

 

Lire aussi :

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux