Vous êtes :  Accueil > Campagnes > Achats publics de vêtements > ça passe par ma commune > Petit Train Citoyen : La Louvière

  • Achats publics de vêtements

Cambodge - Marks & Spencer doit indemniser les travailleuses de Chung Fai

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Petit Train Citoyen : La Louvière

Date du petit train : samedi 8 septembre 2012

Carte d’identité:

  • Situation géographique : Province du Hainaut
  • Nombre d’habitants : 78 287 habitants
  • Situation politique actuelle: Majorité PS-MR, Opposition cdH, ecolo, PTB+
  • Focus sur les vêtements de travail:

Montant annuel d’achat/location de vêtements de travail par les administrations communales

Non communiqué

Nom du fournisseur principal

Non communiqué

Au moins un achat socialement responsable de vêtements

NON

Prise en compte systématique dans les cahiers de charge du respect des droits des travailleurs qui fabriquent les vêtements

NON

Echo du petit train :

Ce samedi matin à La Louvière, il y avait un petit train, des citoyens, des représentants du monde associatif et des politiques ! Les candidats étaient en effet quelques uns à avoir répondu à l’appel des citoyens louviérois. Toutes les listes (PS, MR, PTB+, ecolo et cdH) étaient représentées… du moins au début ! Car, pour le Parti Socialiste, largement au pouvoir dans la commune, ce fut « un petit tour et puis s’en va ». Après le premier arrêt, la seule représentante des socialistes a en effet quitté le groupe.

10h15. En voiture, le petit train quitte la Gare de Haine-Saint-Paul pour une rejoindre une autre gare… la gare du Sud où les attendent les militants de la CSC. Il y sera question de mobilité. Cap ensuite sur le Square de l’Esperanto pour un arrêt autour de la thématique « école ». Une interpellation bien de circonstance en cette période de rentrée scolaire.

Après une petite heure de promenade, le train arrive Parc Warocqué. Un troisième arrêt dédié à la solidarité internationale. achACT a saisi l’opportunité de cet arrêt pour interpeller les candidats aux élections sur les achats publics de vêtements de travail. Jusqu’à présent, dans le choix de son fournisseur, la commune n’a jamais tenu compte du respect des droits des travailleurs qui fabriquent les vêtements. achACT appelle donc les candidats à s’engager et leur pose la question :

Si vous êtes élus, vous engagez-vous à choisir vos fournisseurs de vêtements de travail en tenant compte de preuves effectives du contrôle des conditions de travail dans la fabrication de ceux-ci (certificat, affiliation à un organisme de vérification multipartite, etc.) ?

Ecolo, PTB, CDH et  MR ont répondu en chœur « OUI ». Des « oui » commentés de manière plus ou moins convaincante…

Pour Ecolo, Muriel Hanot avoue que ces dernières années les questions internationales n’étaient plus une préoccupation majeure. Elle ajoute : « Il est donc bon de rappeler des mesures possibles et de s’y engager. ». Pas de propositions concrètes d’actions du côté des verts.

Du côté des humanistes, Isabelle Vansteen souligne « l’importance de s’ouvrir aux questions internationales » tout en reconnaissant qu’elles ont effectivement été abandonnées ces dernières années. Pas de propositions concrètes du côté du cdH non plus, donc.

Antoine Hermant (PTB) n’a de son côté fait aucune déclaration complémentaire quant à la question des achats publiques de vêtements de travail. Il s’est montré ouvert au dialogue en notant que « la solidarité international a toujours constitué un élément important depuis les débuts du parti », mais il n’a pas non plus assorti cette parole de promesses d’actes concrets.

Le MR ne dénote pas non plus avec ses confrères. Un discours relativement abstrait sans réel engagement derrière. « Des choses ont été faites au niveau de la commune mais ce n’est pas assez. Il est important de mettre l’accent sur la coopération internationale. »

On retiendra donc de ce petit train discours abstraits sans réelles promesses d’engagement. Espérons quand même qu’il ne s’agit pas là de pures envolées électorales et que la future majorité qui prendra place à La Louvière pensera à joindre les actes à la parole. Affaire à suivre…

Photos


25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux