Vous êtes :  Accueil > achACT > Stratégie

Répression au Bangladesh - Les marques doivent agir !

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Stratégie

achACT crée des liens entre consommateurs et travailleurs, citoyens d’un seul monde.

Avec achACT, ils et elles agissent pour faire respecter les droits, améliorer les conditions de travail, renforcer ceux et celles qui s’organisent dans les filières d’approvisionnement des marques et des enseignes de distribution.

Mobiliser

La filière de production est un fil qui relie consommateur et travailleur. C’est ce lien qu’achACT mobilise pour le changement. achACT réalise ou se fait l’écho de recherches de terrain, publie des rapports, examine les pratiques et politiques des entreprises susceptibles d’influencer les conditions de travail et de générer des abus. achACT met cette information à disposition des consommateurs, des travailleurs et de leurs organisations. achACT les met ainsi en position d’agir concrètement à travers des actes individuels et collectifs.

En 2008, la Campagne JO Propres rassemble 15 organisations en Belgique francophone et plus de 25.000 signatures autour de demandes concrètes adressées aux marques de sport et aux autorités olympiques. Insérée dans une campagne internationale (Play Fair), l’action contribue à la signature en 2011 d’un accord historique entre marques de sport internationales, fournisseurs et syndicats indonésiens pour renforcer les droits syndicaux dans le secteur.

 

Soutenir

Dans les pays de production, souvent menacés de licenciement ou d’emprisonnement, des travailleuses et des travailleurs revendiquent courageusement leurs droits. En collaboration avec des réseaux internationaux, achACT soutient ces travailleurs dans leurs luttes.

achACT relaie leurs demandes auprès des enseignes et marques clientes des usines concernées, dénonce publiquement les circonstances dans lesquelles sont fabriqués leurs produits et invite consommateurs et organisations à les interpeller.

 

2004, Haïti. 254 travailleurs sont licenciés pour s’être organisés en syndicat. achACT appelle organisations et consommateurs à interpeller le principal client de l’usine. 150 travailleurs sont réintégrés. Une convention collective de travail est signée.

 

 

Interpeller

Les entreprises de distribution et les marques ont la responsabilité et le pouvoir de garantir le respect des droits des travailleurs impliqués dans leurs filières d’approvisionnement. Les interpellations d’entreprises ont conduit beaucoup d’entre elles à adopter des codes de conduite où elles identifient des normes à respecter dans leurs filières.

achACT les pousse à appliquer ces normes dans les faits, à les contrôler et à remédier aux problèmes rencontrés. achACT pousse également les entreprises à changer leurs pratiques d’approvisionnement qui empêcheraient le respect de ces normes par leurs fournisseurs.

Le réseau international de la Clean Clothes Campaign dont achACT est membre a publié de nombreux rapports et outils qui font référence en matière de responsabilité de filière. La campagne Meilleur Marché, a notamment permis de lever le voile sur les impacts des pratiques d’achats de grands distributeurs et discounters sur les conditions de travail dans leurs filières.

 

Proposer

Que peut faire une entreprise pour améliorer le respect des droits des travailleurs ? Comment une administration publique peut-elle effectuer des achats socialement responsables de vêtements de travail ou promotionnels? Quels sont les clés d’analyse à prendre en compte lorsqu’il s’agit d’évaluer l’engagement d’une entreprise ? De quel outil peut disposer un délégué syndical de la distribution pour collecter de l’information auprès des instances de dialogue social de son entreprise à propos des conditions de travail dans les filières d’approvisionnement ? Qu’inclure dans une proposition de loi visant à plus de transparence sur les conditions sociales de production ?

 

achACT développe des outils et des guides pratiques, mène des projets pilotes avec des collectivités et propose des formations.

 

 

 

achACT est guidée dans son action par les principes suivants :

1. achACT vise principalement à défendre et à promouvoir les droits fondamentaux des travailleurs et particulièrement la liberté syndicale. Elle prend en compte l'ensemble des conventions fondamentales de l'Organisation Internationale du Travail et rappelle les critères environnementaux.

2. achACT vise à promouvoir un changement dans le comportement d'achat des consommateurs qui tienne compte des droits fondamentaux des travailleurs.

3. achACT se positionne clairement et sans ambiguïté contre une démarche protectionniste.

4. achACT veut relayer des interpellations de travailleurs du secteur de la confection textile.

5. achACT n'est pas une campagne de boycott parce que

  • le boycott ne correspond pas à une demande des travailleurs concernés
  • achACT veut mettre en évidence les pratiques de l'ensemble d'un secteur d'activité et non pas d'une entreprise ciblée.

6. achACT ne prétend pas être l'unique outil de pression pour l'amélioration des conditions de travail et d'emploi des travailleurs du secteur. Elle est complémentaire aux autres démarches (socio-labels, commerce équitable, clause sociale) qui iraient dans le même sens.

7. achACT vise la responsabilité globale des entreprises y compris sur les pratiques de leurs sous-traitants.

8. achACT estime normal que les coûts supplémentaires qui pourraient être occasionnés par le respect des droits de l'Homme dans le travail soient couverts par les entreprises.

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux