Vous êtes :  Accueil > Campagnes > Salaire Vital > Des travailleurs(euses) témoignent...

Des travailleurs(euses) témoignent...

 CAMBODGE

Chanthan coud des vêtements pour Zara

Hong Chanthan a 35 ans. Elle a commencé à travailler dans la confection à l'âge de 20 ans. Depuis 2007, elle coud des pantalons pour une usine qui produit pour Inditex (Zara). Son quotidien, c'est 12 heures de travail par jour, six voir sept jours par semaine.
Lire le témoignage

Demorng est permanente syndicale chez C.CAWDU

Vorng Demorng a 25 ans. Elle est originaire de la campagne. Elle a eu l'opportunité d'aller à l'école. Très tôt, elle a décidé de mettre ses compétences au service de la lutte des travailleurs pour de meilleures conditions de travail. C'est pourquoi, en 2013, elle a rejoint le syndicat indépendant C.CAWDU.
Lire le témoignage 

Srieng Mouykim, 44 ans, travaille chez un fournisseur de Zara

Srieng Mouykim travaille à l’usine de Goldfame, un fournisseur d’Inditex qui a fait la une des journaux après la grève générale de 2010. En représailles à cette manifestation, la direction a licencié 160 dirigeants et adhérents syndicaux. Grâce aux efforts des syndicats et à la pression internationale exercée sur les marques, les employés ont été réintégrés. Mais la situation reste délicate pour Mouykim et ses collègues…
Lire le témoignage

Sun Salong travaille chez un fournisseur de H&M et GAP

Depuis six ans, Sun Salong travaille chez Berry Apparel, une usine de Phnom Penh qui produit des vêtements pour H&M et Old Navy. Comme beaucoup d’employés de la confection au Cambodge, elle a dû quitter sa ville natale pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais avec 100 dollars en poche chaque mois (heures supplémentaires comprises), se nourrir et nourrir sa famille est un défi quotidien…
Lire le témoignage

Une travailleuse d'E Garment

Cette jeune femme est tricoteuse chez E. Garment, un fournisseur de H&M réputé pour ses pratiques antisyndicales. Membre de la C.CAWDU, elle a vu les leaders syndicaux se faire licencier il y a quelques mois, alors qu’ils se mobilisaient pour de meilleurs salaires. Elle nous parle de l’activisme syndical dans l'usine et de son impact sur les conditions de vie des travailleurs.
Lire le témoignage

Oum Chan Sreyneth, 20 ans, coud des vêtements Zara

Oum Chan Sreyneth est une nouvelle recrue dans l'industrie de l’habillement. Il y a moins d'un an, la jeune fille de 20 ans a rejoint son frère et ses deux sœurs à Phnom Penh pour travailler comme couturière chez Wei Xin, un fournisseur de Zara. Mais les violations des droits au travail sont telles que les ouvriers se sont déjà mis en grève à deux reprises depuis son arrivée ...
Lire le témoignage

Moa Chenda, 27 ans, est couturière chez un fournisseur de Levi's

« Avez-vous déjà passé un mauvais moment en Levi’s ? » La réponse à ce slogan est assez claire pour Moa Chenda. Ayant travaillé pendant sept ans comme couturière chez Evergreen Apparel, un fournisseur de Levi’s situé dans la banlieue de Phnom Penh, cette jeune femme de 27 ans n’a qu’un souhait : quitter l’usine pour un meilleur salaire et une meilleure vie.
Lire le témoignage

 

 

INDE

Thulasi, 20 ans, travaille dans une filature près de Tirupur.

Thulasi vient du village de Kalarampatty dans le district de Perambalur. Son père et sa mère  sont agriculteurs. Lorsqu’elle a eu 15 ans, elle s’est faite embaucher dans une filature dans le district de Tirupur. Elle a commencé à travailler pour couvrir les dépenses scolaires de son frère aîné qui était en classe de 10ème degré.
Lire le témoignage

 

Ashok Kumar, fabrique des vêtements pour GAP et d’autres marques

Ashok Kumar Singh vient de la ville de Janpur, dans le district d'Uttar Pradesh. A cause de conditions économiques misérables, il est parti à Delhi il y a dix ans avec son frère aîné. Ces 6 dernières années, il travaille chez Modelama Export qui fabrique des vêtements pour Gap et d'autres marques.
Lire le témoignage

 

Anuradha Verma, travaille pour un fournisseur de Marks & Spencer’s.

Depuis 2008, je travaille à Viva Global Company qui fabrique des vêtements pour Marks & Spencer's. Avant cela, je cousais des vêtements pour mon entourage. J'ai trois filles et un fils. Nourrir 6 personnes est très difficile avec un salaire de 5.000 Roupies.
Lire le témoignage

 

Jesurani, 21 ans, travaille dans une usine textile du district de Coimbatore

Après avoir terminé son 10ème degré, elle a arrêté l'école pour s'occuper des tâches ménagères. Son père a alors été approché par Monsieur David, un agent de recrutement d'un village voisin, qui lui a signalé des opportunités d'emploi dans les usines textiles du district de Coimbatore. Il lui a dit que si Jerusani travaillait trois ans, elle recevrait une prime de 35.000 Roupies au terme de son contrat et qu’elle serait payée 2.000 Roupies par mois.
Lire le témoignage

 

Karpakam,  travaille dans l’usine textile de Avinashi

Je m'appelle Karpakam et je vis dans le village de Thalapatty dans le district de Dindigul. A 5 ans, mon père Mari a quitté la famille et a pris une autre épouse. Après quelques années ma mère nous a aussi quittés pour vivre avec un autre homme dans un village voisin. Mon frère aîné Naga et ma grand mère Sumathiammal se sont alors occupé de moi. Mon frère aîné était marié et vivait dans le même village.
Lire le témoignage

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux