Vous êtes :  Accueil > Campagnes > Salaire Vital > La Campagne

La Campagne

Contexte général

La Campagne menée en Belgique francophone s’inscrit dans le cadre d’une campagne internationale de 3 ans dans 17 pays européens. achACT est membre du réseau européen de la Clean Clothes Campaign et c’est dans ce cadre que la campagne prend place. La Schone Kleren Campagne, notre équivalent flamand, mènera campagne au Nord du pays.

La campagne veut renforcer les organisations de travailleurs de la confection dans les pays de production, principalement en Asie.

Objet de la campagne

Un salaire vital est un droit humain. Exploiter des travailleurs et des travailleuses sous ce niveau de rémunération s’apparente à du travail forcé.

Malgré la période de crise actuelle – qui touche aussi les pays de production – la plupart des enseignes et marques de vêtements accroissent leurs bénéfices, les vêtements se vendent toujours moins chers comparativement au pouvoir d’achat. En fait, entreprises et consommateurs vivent à crédit aux dépens des femmes et des hommes qui confectionnent leurs vêtements, ceux-là même qui ne peuvent pas couvrir leurs besoins essentiels malgré un travail intensif, dépassant largement les horaires normaux.

Selon la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH – Art 23.3). Un salaire minimum vital correspond à une rémunération gagnées par un travailleur en une durée normale de travail, qui couvre les besoins essentiels du travailleur et de sa famille (se loger, se nourrir, se vêtir, se soigner, accéder à l’éducation) et lui procure un revenu discrétionnaire qu’il peut éventuellement épargner.

Objectif

D’une durée de trois ans (2013-2015), notre campagne veut sensibiliser et mobiliser un large public pour promouvoir un salaire vital pour les travailleuses et travailleurs de l’industrie de l’habillement.

Cette campagne est menée à l’échelle européenne. Elle vient en soutien de la mobilisation d’organisations de travailleurs et de défense des travailleurs en Asie, réunies au sein de l’Asia Floor Wage Alliance.

Notre campagne vise à mobiliser des citoyens belges, consommateurs et travailleurs pour encourager, sur base de demandes précises et suivies, les entreprises de distribution à s’engager et à mettre en œuvre un salaire minimum vital dans leurs filières d’approvisionnement.

Elle veut aussi influencer les décideurs politiques pour qu’ils prennent parti pour un salaire vital et promeuvent son respect auprès des entreprises.

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux