Vous êtes :  Accueil > Produits > Electronique > Tablette

Répression au Bangladesh - Les marques doivent agir !

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Tablette

L’information disponible sur ce produit est pour l’instant uniquement concentrée sur l’iPad. Des informations sur d’autres tablettes seront bientôt ajoutées.

 

Droits des travailleurs bafoués

Yan Li, 27 ans, est décédé le 27 mai 2010. Il travaillait pour Foxconn, le fabricant principal des iPhones, iMac, iPad et autres iPod.
Yan Li est mort d'épuisement après avoir travaillé durant 34 heures sans interruption.
Son épouse nous explique que Yan travaillait de nuit ce dernier mois et prestait des heures supplémentaires chaque nuit.
Yan Li était ingénieur et travaillait pour Foxconn depuis avril 2007.

Depuis le début 2010, l’usine Foxconn de Longhua en Chine est le théâtre d’une vague de suicides. De janvier à août, 17 employés, tous âgés entre 18 et 25 ans, ont tenté de mettre fin à leurs jours. Treize sont décédés et quatre ont été blessés.

En cause ? L’énorme pression physique et morale qu’ils subissent. En effet, les faibles salaires, les heures de travail excessives, la cadence de travail et un management décrit par les travailleurs comme « militaire » les ont poussés à bout.

 

… au prix d’une concurrence effrénée

Pour rester concurrentiels et s’assurer des contrats, les fabricants comme Foxconn réduisent au minimum leurs coûts, provoquant les conséquences que l’on connaît. Si Foxconn est bien responsable de « la spirale de régression sociale » décrite dans ses usines, les marques clientes de Foxconn portent également une lourde responsabilité. Ce sont elles qui profitent le plus de la haute productivité et des faibles coûts de leur fournisseur.

Responsabilité des marques

Si la vague de suicides à choquer le monde entier, il apparait clairement aujourd'hui que ni Foxconn, ni ses clients, parmi lesquels Apple, HP ou Dell n'ont pas pris leurs responsabilités. Foxconn n'a pas respecté sa promesse d'augmenter sensiblement les salaires. Les marques clientes ne se sont pas attaquées au cœur du problème, à savoir leurs pratiques d'approvisionnement qui influence directement les conditions de travail et mettent ne pression énorme sur les travailleurs.

 

Faits et Chiffres - Décomposition du prix d'un Ipad

Selon les calculs réalisés en 2010 par iSupply, une entreprise d’analyse du marché technologique, le cout de fabrication d’un Ipad 3G représente maximum 40% de son prix final, soit 287 $ pour un iPad a vendu 729 $. La décomposition du prix d’un iPad d’une valeur de 499$ nous apprend qu’il contient pour 219$ de composants, alors que son montage n’a couté que 10$, soit 2% du prix final. Selon les analystes de iSupply, une telle marge brut (60%) s’explique par la situation de monopole de fait d’Apple, premier acteur du marché des tablettes. Apple entend en profiter et ne diminue ses prix qu’au moment de l’entrée de concurrents sur le marché.

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux