Vous êtes :  Accueil > Agir > Actions urgentes > Actions urgentes

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Actions urgentes

Sri Lanka - Mars 2019

Soutenez les travailleurs.euses d’ATG, leader du gant industriel

14/3/2019 - Au Sri Lanka, 500 travailleurs.euses de l’usine de gants industriels ATG Ceylon sont en grève depuis janvier suite au licenciement illégal de militantes et de militants syndicaux.

 

L’entreprise a, en fait, une longue histoire d’abus commis à l’encontre de ses travailleurs.euses. A ce jour, L'entreprise ATG n’a toujours pas répondu aux demandes du syndicat FTZ&GSEU. Les gants d’ATG sont écoulés dans de nombreux pays dont la Belgique.

Les gants sont des équipements de protection individuelle abondamment utilisés dans différents secteurs. Ceux de l’entreprise ATG sont notamment portés par des travailleurs.euses de la métallurgie, de l’automobile, de la chimie, du jardinage et des transports.

AU Sri Lanka et en particulier au sein de l'usine ATG Ceylon, le respect des droits fondamentaux des travailleurs est loin d’être garanti. Le travail des syndicats à cet égard y est crucial. Ainsi, le syndicat Free Trade Zones & General Services Employees Union (FTZ&GSEU) a joué un rôle essentiel ces dernières années auprès des travailleuses et travailleurs sri lankais en les sensibilisant et en les formant à défendre leurs droits, leur permettant ainsi de se rassembler et de lutter pour de meilleures conditions de travail. Grâce à cela, des travailleurs.euses n'acceptent plus de travailler dans des conditions de travail dangereuses ou d'être abusés ou harcelés par leurs patrons.

Actuellement, des membres de FTZ&GSEU font face à de l'intimidation, du harcèlement et des licenciements abusifs de la part de la direction d'ATG Ceylon dans une usine de fabrication de gants.

ATG Ceylon est l’un des leaders dans la fabrication des gants industriels au Sri Lanka et a une longue histoire d'abus commis à l’encontre de ses employé.es, comprenant notamment :

- l’intimidation des travailleur.euse.s pour qu’ils démissionnent du syndicat ;

- le refus d'autoriser les responsables de section à tenir des réunions ;

- des cas de suspension et de licenciements abusifs ;

- le non-respect de la réglementation pour le calcul des salaires, ce qui entraîne une perte de salaire pour les travailleur.euse.s.

Suite au licenciement illégal de 5 employés (tous membres et dirigeants syndicaux dans leur usine), le 11 janvier 2019, plus de 500 travailleurs sont maintenant en grève. Ils ont un besoin urgent de votre solidarité.

INTERPELLez JOHN TAYLOR, LE PRESIDENT d'atg Ceylon, ICI !

Dites à John Taylor de mettre fin à la culture toxique de harcèlement et de discrimination à l'encontre des employés d'ATG qui sont membres du syndicat.

ATG Ceylon Limited est une entreprise privée enregistrée au Sri Lanka et elle est basée dans l'une des zones  de libre-échange qui font la honte du Sri Lanka.

Au fil des ans, le syndicat FTZ&GSEU a dû porter de nombreux cas devant les autorités sri lankaises du travail au sujet de mauvaises pratiques telles que la prolongation des pauses de nuit sans préavis, la réduction du nombre de travailleurs dans les équipes (surchargeant ainsi les travailleurs), les actions intimidantes et punitives contre les travailleurs qui se plaignent des conditions de travail ou rejoignent le syndicat. 

A ce jour, l'entreprise ne s'est toujours pas engagée vis-à-vis des demandes de FTZ&GSEU concernant de meilleures conditions de travail même si elle nie les affirmations du syndicat dans un fax daté du 30 janvier 2019. Nous devons mettre la pression sur le Président de l'entreprise et lui dire de mettre fin à cette culture de harcèlement et d'intimidation.

SOUTENEZ LES TRAVAILLEURS SRI LANKAIS.
INTERPELLez LE PRESIDENT d'atg Ceylon, ICI !
ECRIVEZ AU PRESIDENT D'ATG CEYLON AU SUJET DE LA LONGUE LISTE DE VIOLATIONS DES DROITS DES TRAVAILLEURS en signant et envoyant cette lettre.

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux