Vous êtes :  Accueil > Agir > Actions urgentes > Actions urgentes

recherche
par marque

A.S. AdventureAdidasAldi
AppleAsics
B&CBel&BoBenetton
BershkaC&A
CarrefourCasinoCassis
ChampionCharles Vögele
ColruytCora
Diadora
DieselDisneyDreamland
E5 ModeEsprit
FilaFilippa K
G-StarGapGsus Industry
H&MHasbro
HemaHitachiHTC
InditexInno
InWearJack&JonesJBC
Kappa
LacosteLeeLevi's
LG ElectronicsLidl
Lola&LizaLottoM&S Mode
MangoMarks & SpencerMassimo Dutti
MattelMaxitoysMayerline
Mer du NordMexxMizuno
MotorolaNew Balance
New YorkerNikeNitendo
NokiaO'NeillOlivier Strelli
OnlyOtto
PaprikaPimkiePlayStation
PremamanPromod
Pull & BearPumaReebok
RIMRiver Woodss.Oliver
SamsungScapa Sports
Sony EricssonSpeedoSpringfield
Street OneSuperdry
Talking FrenchThe Cotton Group
ToysRusTrafic
TriumphUmbroUterquë
Vero Moda
WEWilson
WranglerXboxZara
Zeeman

par produit

Ballons de footConsole de jeuxGSM
JeansJouetOrdinateur portable
SmartphoneTablettesVestes
Vêtements de modeVetements et chaussures de sportVêtements promotionnels

Actions urgentes

Cambodge - 21 septembre 2012

Un salaire vital maintenant! Interpellez H&M, Zara, Levi's, Gap!

Les évanouissements de masse se multiplient dans les usines d’habillement. Des centaines de travailleuses tombent en syncope simultanément.

 

Au Cambodge, les évanouissements de masse se multiplient dans les usines d’habillement. Des dizaines, voire parfois des centaines de travailleuses y tombent en syncope simultanément.

Des faits de ce type se sont produits dans des usines où se fournissent H&M, Zara, Gap et Levi Strauss & Co. Ce phénomène a touché 2400 travailleuses en 2011 et se perpétue en 2012.

En cause : malnutrition et surmenage.
Ces évanouissements sont notamment liés à un déficit calorique chronique des travailleuses dont le salaire ne permet pas une alimentation suffisante. Les travailleuses disposent bien souvent de bien moins d’un euro pour se nourrir et alimenter leur famille chaque jour. A Phnom Penh, capitale du Cambodge, cela ne permet tout simplement pas d’acheter une nourriture saine et suffisante.
En savoir plus

H&M, Zara, Levi’s et GAP paient des salaires de misère.
Ces quatres géants de la mode sont les plus gros acheteurs d’habillement au Cambodge. Ils ont le pouvoir de faire changer les choses et doivent arrêter de construire leur compétitivité sur des conditions de travail indécentes dans les usines d’habillement. Les acheteurs internationaux doivent s’engager concrètement à payer un prix qui tienne compte d’un salaire vital et de conditions de travail décentes. Première étape : soutenir les demandes des travailleurs de l’habillement au Cambodge.
En savoir plus sur nos demandes

Plus d’excuses ! Ils doivent agir maintenant !

25 organisations membres

avec le soutien de

réseaux internationaux